Le souhait des particuliers

Lorsque l’on souhaite réaliser une maison passive ou une maison à énergie positive, ce que l’on souhaite vraiment c’est de se passer de système de chauffage. On aimerait avoir une maison tellement bien conçue et isolée qu’elle puisse se suffire à elle-même. Si la maison bioclimatique durable est un rêve pour beaucoup, il y a à coté la réalité technique (conception) et règlementaire (RT2012).

Conception d’une maison sans chauffage

Il est effectivement possible de réaliser une telle maison en suivant scrupuleusement les principes du bioclimatisme, c’est-à-dire augmenter l’inertie de la maison, capter la chaleur du soleil en hiver, s’en protéger en été, etc. Si la conception et la mise en œuvre sont faites rigoureusement, la température intérieure variera de seulement de quelques degrés entre le jour et la nuit ou entre l’été et l’hiver. Cette faible variation de température permettra à l’occupant de se passer complètement de système de chauffage ou de climatisation.

Cependant il est important de préciser que ce sont principalement les agissements de l’occupant qui vont lui permettre ou non de se passer de chauffage. En effet si l’occupant oublie de fermer une fenêtre et crée un courant d’air toute une nuit d’hiver, la température intérieure va chuter fortement et la maison mettra quelques jours pour se réchauffer naturellement.

La Réglementation Thermique (RT 2012)

Toutes les personnes souhaitant réaliser en France une maison durable sans système de chauffage vont se heurter à un problème simple : la méthode de calcul de la RT 2012 ne prévoit pas la possibilité de se passer de chauffage. La maison ne sera pas conforme à la réglementation thermique et l’administration sera vite au courant puisque vous ne pourrez pas joindre l’attestation de conformité RT 2012 à la déclaration d’achèvement de travaux et des contrôles pourront être ordonnés.

Les conseils du CID

Lors de la conception d’une maison durable, nous appliquons effectivement les principes du bioclimatisme pour diminuer au maximum les besoins de chauffage et de climatisation. Cependant, garder un chauffage d’appoint reste souvent une solution pratique et économique. En effet, une maison passive qui se suffit à elle-même tout au long de l’année est un équilibre fragile et les agissements des occupants ont un impact important sur cet équilibre. Le fait de garder un système de chauffage permettra d’avoir l’esprit tranquille lors des deux semaines les plus rudes d’hiver. Si le besoin énergétique est faible, un poêle bois ou des petits convecteurs électriques suffiront et la maison sera conforme à la RT 2012.

Leave a Reply